In Varietate Concordia

Quelles sont les qualités d'un bon député ?

“Les présidents des groupes politiques indiquent à leurs groupes comment voter.
Le bon député européen, c’est celui qui défend vos opinions ! Néanmoins, certaines qualités permettent de mieux s’en sortir dans le labyrinthe strasbourgeois et bruxellois. Nous avons interrogé quelques parlementaires : les compétences linguistiques, la capacité à négocier et à écouter le point de vue des autres et une solide culture générale en affaires européennes sont autant d’atouts pour s’intégrer dans un environnement politique et culturel très cosmopolite.
Qu’est-ce qu’on bon député européen ? La question peut faire sourire. Elle est en tous cas épineuse tant les parlementaires sont tiraillés entre les contraintes d’une élection au suffrage universel direct et celles d’une nécessaire expertise technique au sein des commissions thématiques du Parlement. Le meilleur moyen d’avoir une réponse est de donner la parole aux premiers concernés, ceux qui vivent la réalité du travail parlementaire au quotidien : les députés eux-mêmes. 

Des connaissances générales et techniques
« Les députés ne doivent pas connaître uniquement le mode de fonctionnement des institutions européennes, ils doivent également avoir une vue d’ensemble de l’Europe, politiquement comme culturellement », explique l’Espagnol Daniel Bautista (Parti populaire européen – PPE-DE). Pour Romana Jordan Cizelj, scientifique slovène élue en 2004 (PPE-DE), la connaissance approfondie d’un domaine précis est importante. Ce haut niveau d’expertise peut par exemple être apporté par d’anciens premiers ministres ou ministres des affaires étrangères, souligne Andres Tarand, lui-même ancien Premier ministre estonien (Parti socialiste européen – PSE).
Les débats et les documents sont toujours traduits dans les 23 langues officielles de l’Union européenne. Chaque citoyen peut ainsi se renseigner sur les travaux du Parlement européen. De même, chaque député peut travailler dans sa langue maternelle. La connaissance d’au moins une langue étrangère est cependant un atout selon Daniel Bautista. Pas évident pour tout le monde cependant. « C’est mieux d’avoir de jeunes députés européens car ils ont de bonnes compétences linguistiques et sont plus flexibles », explique Andres Tarand.
Le savoir-être plébiscité
Mais plus que les compétences techniques, ce sont les qualités humaines qui sont mises en avant par les députés. « Un bon député est enthousiaste et sait écouter les autres. Il a des valeurs claires, sait ce qu’il veut et n’a pas peur de défendre ses opinions », explique le Suédois Jan Andersson (PSE). Les qualités relationnelles sont également évoquées par Daniel Bautista et Romana Jordan Cizelj. Cette dernière pense que la créativité, la rapidité et une attitude toujours positive sont nécessaires pour un travail efficace.
La liste des qualités requises pourrait être encore bien longue tant le processus législatif européen est complexe. La Britannique Arlene McCarthy (PSE) précise qu’il faut s’y retrouver au milieu de la bureaucratie bruxelloise et des freins tant nationaux que idéologiques. Jan Andersson pense ainsi qu’un bon député doit avoir « beaucoup d’énergie ». L’Autrichien Paul Rübig (PPE-DE) insiste sur «l’idéalisme » nécessaire à la construction européenne.
Mais dans moins de deux mois, ce sera aux électeurs de décider de ce qu’est un bon député européen… Car au final, quand on postule à un mandat électif, quelles que soient les compétences, l’expérience ou le caractère, la seule vérité est celle des urnes. ” 2009 PE
(en):

Un bon député sait ce qu’il veut et n’a pas peur de défendre ses opinions. Jan Andersson, membre suédois du PSE

En 2012…Quel est votre avis ?
A SUIVRE… 2014!

 

Author :
Print